• comite@respe.ch

Message à la population Grônarde et voisine

Message à la population Grônarde et voisine

Population Grônarde…et voisine…

Voici une semaine que l’État du Valais et Swissgrid ont convenu d’un accord de principe pour autoriser l’étude concrète d’un déplacement de la future ligne THT aux abords du centre scolaire de Grône. Centre scolaire, faut-il le rappeler, qui accueille nos enfants, mais aussi les enfants de Chalais, Chippis, Granges, Flanthey ainsi que de certaines autres communes pour la filière sport/étude.

Certes, on parle là d’un déplacement de la ligne, opportunité dont tous conviennent que ce n’est pas la solution optimum et que seul un enfouissement sur tout le Valais serait LA solution.

L’un n’empêche pas l’autre.

Actuellement le temps nous est compté et si nous ne faisons rien, c’est le tracé qui lèche les murs du centre scolaire qui sera réalisé. Nous avons ici une opportunité de sauver les meubles, de limiter la casse… Nous nous devons de la saisir…

À ce jour, Monsieur Roberto Schmidt fait tout son possible pour que le tracé puisse changer. Le chef du département de l’instruction publique, Monsieur Christophe Darbellay, dans un mail reçu hier, fait savoir que la solution du déplacement, (réfléchie lors d’une rencontre commune en fin 2017) représente la moins mauvaise solution et qu’elle est à ce jour, la seule porte de sortie. Il nous fait savoir qu’il a, à plusieurs reprise eu l’occasion de défendre sa position auprès de Swissgrid avec lesquels il a eu plusieurs contacts. Il affirme également son soutien inconditionnel à son collègue Roberto Schmidt et nous l’en remercions sincèrement. Peut-être que d’ici peu, ça sera tout le CE qui fera de même et s’affichera publiquement sur ce dossier, quelle belle homogénéité du Valais cela ferait. Imaginez, le CE dans sa totalité, les présidents des formations politiques du Valais qui réitèrent leur soutien, publiquement, et agissent de concert avec eux, tout ceci dans le même temps où le Valais ne vit plus que par des élections partisanes pour la constituante, quel puissant Canton que serait le Valais. Par contre, Monsieur Darbellay nous fait tout de même savoir que le temps des illusions est terminé. Nous y voyons là un signal fort que le temps des vraies actions est donc arrivé. MERCI

protégeons ce qui peut encore l’être sans oublier que les digues de R3 ne sont pas encore faites et qu’il pourrait toujours y avoir de la place pour héberger les câbles qui alimentent les pays voisins.

ABE

admin

Laissez votre message

*