• comite@respe.ch

L’Association RESPE VOUS DIT MERCI

L’Association RESPE VOUS DIT MERCI

L’Association RESPE VOUS DIT MERCI

A tous nos membres

A tous ceux qui nous ont suivi A tous ceux qui nous ont soutenu Aux familles politiques valaisanne

 

Bonjour à tous,

Notre association a juste une année maintenant. Notre but était de faire reconnaître l’insécurité du centre scolaire de Grône en cas de passage de la ligne THT Chamoson/Chippis selon le tracé actuel autorisé par le TF et de trouver une solution pour pallier à ce phénomène. Ce but est atteint, tout le monde le reconnaît.

 

Nous avons exploré la voie d’un enfouissement de la ligne mais là, personne n’est entré en matière, bien que des études et projets provisoires existent, démontrant la faisabilité technique d’une telle solution.

 

Nous  avons  donc  planché  sur  une  alternative  de  déplacement  des  pylônes  qui bordent le centre scolaire de Grône, histoire d’au moins « sauver les meubles » pour plus de 700 élèves et 60 employés d’Etat qui fréquentent ce centre quotidiennement. Cette  alternative  est  née  d’une  séance  avec  le  chef  du  département  de l’instruction publique, Monsieur Christophe Darbellay, en novembre 2017.

Il a fallut dès lors travailler le dossier, démontrer l’aberrance d’une telle ligne à proximité directe d’une école, convaincre qu’il serait irresponsable de laisser un centre scolaire devenir une zone dangereuse dès 2021, année où Swissgrid pense hypothétiquement mettre en service la ligne. Nous avons aussi pris garde que le haut-plateau ne soit pas plus impacté par cette modification, que par le tracé actuel.

 

Dès lors, nous avons été entendu, écouté et soutenu. La commune de Grône a été, en toute logique, notre premier soutien après les 504 parents signataires de la pétition pour épargner le centre scolaire. S’en est suivi tous les partis politiques du village de Grône qui nous ont soutenu et qui se sont, d’une seule voix, alliés à la commune de Grône pour officiellement demander à l’Etat du Valais, le déplacement de cette ligne en date du 20.02.2018.

 

Dans la foulée, l’Etat du Valais a prit ses responsabilités et en a fait la demande à Swissgrid sachant qu’il n’y avait plus une minute à perdre et que le temps nous était compté. Dès lors, des tas de discussion ont eu lieu car, selon Swissgrid et les instances supérieures (OFEN entre autre), cela était absolument impossible du fait du jugement du tribunal fédéral.

Evidemment non satisfait de la réponse, nous avons continué notre travail et obtenu en début d’été le soutien de tous les présidents de toutes les familles politiques du Valais. Du haut comme  du Bas, ils sont tous venu en date du

 

02.07.2018 sur la place de la Planta exprimer leur volonté de protéger ce centre scolaire et de tout faire pour que l’on puisse au moins déplacer ces pylônes.

L’Etat du Valais a également débloqué  un montant de  CHF 250’000.- pour mener à bien ce projet.

 

Swissgrid continua de marteler qu’il n’est pas possible de faire cela en première instance, mais éventuellement dans un deuxième temps si l’Etat du Valais ou des tiers seraient prêt à en mettre le prix (env. 8 à 10 millions de francs).

 

En septembre 2018, une année jour pour jour après la décision du TF, le Grand Conseil Valaisan plébiscite par son vote, l’autorisation d’étudier une modification de la loi cantonale sur l’approvisionnement en électricité afin que les travaux de la THT puissent être stoppés en Valais tant que la planification de détail de ceux-ci n’est pas fournie par le constructeur. Une lecture de cette modification aura lieu en mars 2019 suivie du vote pour ancrer cette modification dans notre loi cantonale.

 

Début novembre, 8 mois après la première demande, le chef du département de l’énergie nous annonce qu’enfin Swissgrid et l’Etat du Valais ont trouvés un accord de principe pour étudier le déplacement de ces pylônes.

Il nous annonce également qu’un rapport géologique a été réalisé sur les zones des nouveaux emplacements des pylônes et que ce rapport n’est pas moins favorable que celui réalisé pour le tracé actuel. Il en démontre clairement sa faisabilité technique.

 

Notre part de travail étant faite, un accord de principe trouvé, dès lors l’association RESPE ne peut plus que se tenir en soutien de toutes ces instances aux pouvoirs politiques et décisionnels. Nous leur offrons volontiers notre aide si besoin est, afin de mener à bien ce déplacement de pylône en première instance.

 

Nous profitons de remercier encore une fois tout le monde politique Valaisan pour son courage et son engagement, pour avoir aussi démontrer qu’il sait s’unir d’un bloc en laissant de coté les divergences partisanes lorsqu’il s’agit de préserver et sauver nos adultes de demain.

Un grand MERCI également à tout le Grand Conseil Valaisan qui s’est mobilisé et qui, quasiment à l’unanimité, veut également trouver une solution responsable quant à cette ligne THT pour tout le Valais.

Evidemment, un grand MERCI également à la toute la population Grônarde qui nous a soutenue ainsi qu’à la population valaisanne qui a été très sensible à notre problématique. Nous vous invitons, dès maintenant, à soutenir activement le conseil communal de Grône dans ce dossier.

Un MERCI tout particulier à Monsieur Roberto Schmidt qui s’est battu avec tout

son département pour ce dossier et qui va sans aucun doute, avec l’appui de ses collègues Conseillers d’Etat, mener à bien et à terme ce déplacement en première instance.

admin

Laissez votre message

*